Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu outils | Aller au menu inter-lac | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

Accueil  >  Actualités  > Une étude sur l’écrevisse de Louisiane
Envoyer à un ami

Une étude sur l’écrevisse de Louisiane

Publié le 3 septembre 2014 - Thème : Rivières et marais
Ecrevisse de Louisiane © Nicolas BELHAMITI - JPEG - 186.8 ko
Ecrevisse de Louisiane © Nicolas BELHAMITI

L’écrevisse de Louisiane, Procambarus clarkii, est une espèce invasive posant de nombreux problèmes dans les écosystèmes où elle est introduite. Sur le Lac de Grand-Lieu, site exceptionnel aussi bien pour sa flore que pour sa faune, elle est présente en très grande quantité et entraîne des changements profonds du milieu : disparition de cortèges de plantes aquatiques et élargissement des douves de marais sont quelques-uns de ses méfaits.

Grâce aux soutiens financiers de la Région Pays de la Loire et du Syndicat de Bassin Versant de Grand-Lieu et à l’appui technique des différents partenaires locaux (la Société Nationale de Protection de la Nature, les pêcheurs professionnels du Lac de Grand-Lieu, la Fédération des Chasseurs de Loire-Atlantique et le Syndicat Mixte pour le Développement de l’Aquaculture et de la Pêche en Pays de la Loire), l’AADPPMFEDLA dirige une étude visant l’amélioration des connaissances et le maintien de la régularisation de l’écrevisse de Louisiane :

  • Etude de la population d’écrevisses de Grand-Lieu et de l’efficacité de la pêche sur ses populations ;
    Etude de la population d'écrevisse : relève de nasses (© Christophe SORIN) - JPEG - 453.2 ko
    Etude de la population d’écrevisse : relève de nasses (© Christophe SORIN)
  • Evaluation de la sélectivité des engins de captures anguille-écrevisse pour permettre aux pêcheurs professionnels de capturer l’écrevisse en période de fermeture de l’anguille ;
    Etude de la sélectivité des engins de capture d'écrevisses : expérimentation à l'aide d'un verveux (© Yvonnick BEAUDOUIN) - JPEG - 321.9 ko
    Etude de la sélectivité des engins de capture d’écrevisses : expérimentation à l’aide d’un verveux (© Yvonnick BEAUDOUIN)
  • Recherche de nouveaux modes de valorisation de l’écrevisse. Actuellement, les pêcheurs professionnels bénéficient d’un contrat Natura 2000 (en collaboration avec le Syndicat de Bassin Versant de Grand-Lieu) indemnisant la pêche et la destruction de l’écrevisse de Louisiane. Ce contrat se terminant fin 2015, il est nécessaire de trouver de nouveaux débouchés économiques à la vente de l’écrevisse de Louisiane pour poursuivre la régulation par les pêcheurs professionnels.

Cette étude vous intéresse et vous souhaitez avoir de plus amples informations ? N’hésitez pas à poser vos questions à l’adresse mail suivante : etudelouisianegrandlieu chez gmail.com