Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu outils | Aller au menu inter-lac | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
Accueil  >  Le bassin versant  >  Le Lac de Grand-Lieu  > Le Lac de Grand-Lieu
Envoyer à un ami

Le Lac de Grand-Lieu

 

Un grand lac aux contours indéfinis

Le vannage de Bouaye séparant le Lac de Grand Lieu et l'Acheneau  - JPEG - 193.3 ko
Le vannage de Bouaye séparant le Lac de Grand Lieu et l’Acheneau

Le Lac de Grand-Lieu est un grand lac de plaine. Sa superficie en eau est variable selon les saisons, allant généralement de moins de 3000 ha en été à plus de 6000 ha en hiver. Sa profondeur ne dépasse pas 1m20 en été. Le niveau d’eau est régulé au moyen du vannage de Bouaye.

Ce niveau doit respecter une cote prédéfinie, variable selon l’époque de l’année et validée par un arrêté ministériel.

Une cuvette servant de bassin d’expansion

Le lac de Grand-Lieu reçoit en amont les eaux de 2 émissaires principaux, l’Ognon et la Boulogne. Vers l’aval, Il se prolonge par l’Acheneau qui se jette dans la Loire après avoir franchi plusieurs ouvrages de régulation. Ces ouvrages constituent une partie du réseau hydraulique sud-Loire, le plus important d’entre eux étant le canal maritime de la Basse-Loire. Le lac est traversé par un volume de 250 à 350 millions de m3 d’eau en moyenne par an.

Les eaux libres du Lac de Grand-Lieu © JM.GILLIER SNPN - JPEG - 41.3 ko
Les eaux libres du Lac de Grand-Lieu © JM.GILLIER SNPN

D’autres fonctions remarquables

Les particularités du lac, et ses milieux différents (herbiers de macrophytes, roselières boisées, prés-marais…) en font un site remarquable sur le plan de la biodiversité (faune et flore). Il joue aussi un rôle épuratoire pour les eaux reçues de son bassin versant.

Des usages variés

Le Lac de Grand Lieu à Passay (La Chevrolière) - JPEG - 161.6 ko
Le Lac de Grand Lieu à Passay (La Chevrolière)

L’agriculture (pâturage bovin et fauche du foin de marais) s’exerce surtout dans la partie sud-ouest et sud du lac.

La pêche professionnelle est pratiquée par 6 ou 7 pêcheurs regroupés en coopérative. Ils pêchent l’anguille, le sandre, le brochet, et divers autres poissons, ainsi que l’écrevisse de Louisiane. L’engin principal de pêche est le verveux.

La chasse se pratique à l’extérieur des 2 réserves naturelles (réserve nationale et réserve régionale)

Le lac permet aussi des activités de promenade dans les marais, de découverte du milieu, de pêche amateur, de récolte de bois de chauffage (saules)…

Toutes ces activités sont tributaires des niveaux d’eau.

Actualités

  • 4 avril 2017

    Agenda sur le bassin versant

    Maison du Lac de Grand-Lieu Chaque année la Maison du Lac de Grand-lieu, à Bouaye, (...)
  • 11 juillet 2016

    Les Jeux Eau’Lympides sont de retour

    Ce été, le CPIE Logne et Grand-Lieu reconduit les Jeux Eau’lympides sur son site de la (...)