Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu outils | Aller au menu inter-lac | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
Envoyer à un ami

Lutte contre les plantes invasives

 

La plupart des plantes exotiques ont été introduites soit par le biais des nombreux échanges internationaux soit de manière volontaire à partir des pays de l’Amérique du sud, du Japon ou du Canada.

Quels problèmes engendrent-elles ?

Jussie rampante (Ludwigia Peploïde) - JPEG - 208.3 ko
Jussie rampante (Ludwigia Peploïde)
  • Des conséquences sur le milieu :
    • Diminution de la biodiversité locale,
    • Altération de la qualité de l’eau (réduction du taux d’oxygène et apport de matière organique),
    • Accélération du comblement et de l’envasement.
  • Des conséquences pour les usagers :
    • Entrave à la pêche locale et la chasse du gibier d’eau,
    • Difficultés pour la navigation.
  • Des conséquences économiques :
    • La gestion de ces plantes nécessite d’importants moyens financiers.

Quelles sont les préconisations du SAGE ? Comment Agir ?

Le sage préconise plusieurs actions :

  • Une communication vers les riverains : son but étant d’informer sur les conséquences de cette prolifération sur le bassin versant. Les riverains pourront alors prévenir rapidement le Syndicat du Bassin Versant de Grand Lieu afin que celui mette en place une intervention précoce sur le terrain pour éviter l’envahissement.
  • Une intervention avec un plan de gestion à l’échelle du bassin versant. On retrouve essentiellement les plantes envahissantes sur les berges du lac de Grand Lieu et sur l’aval des cours d’eau principaux (Boulogne et Ognon).

Quelles actions sont menées sur le territoire ?

La régulation des plantes exotiques invasives est coordonnée à l’échelle des départements, avec l’appui financier des Conseils Généraux. Les Fédérations de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques sont ainsi missionnées pour assurer la coordination des actions.

Arrachage manuel de la jussie dans les marais - 2006 - JPEG - 862.7 ko
Arrachage manuel de la jussie dans les marais - 2006

Dans ce cadre, des saisonniers sont recrutés chaque année par le Syndicat du Bassin Versant de Grand Lieu pour procéder à l’arrachage manuel de la Jussie. Les interventions se déroulent l’été et s’opèrent essentiellement sur le Lac de Grand Lieu et l’aval des cours d’eau principaux. Elles sont organisées en partenariat avec les gestionnaires des réserves naturelles.

Les documents attachés

pdf
Document PDF - 1.5 Mo - Publié le 19 octobre 2012

Rapport d’activité de la Campagne d’arrachage de Jussie 2011

Plus d'infos

Actualités

  • 22 novembre 2017

    Retour sur le colloque "Zoom sur les zones humides"

    Le 6 octobre dernier, le Syndicat du Bassin versant de Grand-Lieu a organisé un (...)
  • 18 septembre 2017

    Colloque « ZOOM sur les Zones humides »

    À l’occasion de l’achèvement du travail d’inventaire des zones humides sur toutes les (...)