Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu outils | Aller au menu inter-lac | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Texte libre lettre d’information

Accueil  >  Divers  > Texte libre lettre d’information
Envoyer à un ami

LETTRE D’INFORMATION SEPTEMBRE 2017

 

La réalisation de l’inventaire des Zones Humides du bassin versant décidée par délibération de la Commission Locale de l’Eau cinq ans plus tard a constitué un moment test pour apprécier le degré atteint dudit consensus : Trois années supplémentaires ont en fait été nécessaires pour qu’un technicien du Syndicat de Bassin versant soit autorisé à effectuer les premiers sondages de sol ! L’inventaire en tant que tel durera cinq années.

Il aura ainsi fallu vingt-trois années de démarche SAGE pour identifier et valider les zones humides du bassin versant. Autant dire que leur nombre, leur surface, leur diversité ont eu le temps d’évoluer. On peut aussi considérer que la définition que nous en donnons aujourd’hui a pareillement évolué au cours de ces deux décennies. On ne saurait contester enfin que les espaces naturels inventoriés comme « zones humides » aujourd’hui, résultent des usages humains d’hier, tous modes d’exploitation et de gestion confondus.

Au terme d’un travail de terrain rigoureux et participatif dont les résultats seront présentés au cours de la journée, il nous a paru opportun de réinterroger l’histoire, la loi et les règlements, mais aussi d’accueillir des analyses expertes et des retours d’expériences variées, pour tenter d’esquisser un modus vivendi avec les zones humides qui, par leur complexité, échappent avec bonheur à toute définition réductrice.

Claude NAUD, Président

Actualités

  • 22 novembre 2017

    Retour sur le colloque "Zoom sur les zones humides"

    Le 6 octobre dernier, le Syndicat du Bassin versant de Grand-Lieu a organisé un (...)
  • 18 septembre 2017

    Colloque « ZOOM sur les Zones humides »

    À l’occasion de l’achèvement du travail d’inventaire des zones humides sur toutes les (...)