Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu outils | Aller au menu inter-lac | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
Accueil  >  Le bassin versant  > Les eaux souterraines
Envoyer à un ami

Les eaux souterraines

 

Le bassin versant comporte 2 nappes d’eau souterraines, identifiées comme « masses d’eau souterraines » au titre de la DCE (Directive Cadre sur l’Eau).

La masse d’eau souterraine des sables

Présentation des « masses d'eau souterraines » - JPEG - 105.5 ko
Présentation des « masses d’eau souterraines »

Située en aval du bassin, c’est une nappe d’eau contenue dans des formations sédimentaires tertiaires. Sa capacité de stockage est élevée, et elle est largement exploitée pour l’irrigation agricole (maïs, légumes de plein champ, maraîchage…).

Dans sa portion nord-ouest, son sens d’écoulement est vers le lac et elle contribue donc à soutenir le niveau de celui-ci en période de basses eaux. Dans sa portion sud-est, elle soutient le débit de l’Ognon. Le comportement de cette nappe dans sa partie nord-ouest est suivi sur le plan quantitatif et qualitatif au moyen de 3 piézomètres installés par le Conseil Général de Loire-Atlantique.

Par ailleurs, sous le lac, existent des nappes captives fossiles, riches en fer, matières organiques et ammoniaque.

La masse d’eau souterraine du socle

Elle est située dans la partie amont du bassin, dans les failles et les zones d’altération du socle cristallin (schistes, granite, micaschistes).

Il ne s’agit pas d’une nappe homogène, mais d’une grande quantité de petites nappes plus ou moins indépendantes.

Plus d'infos

Actualités

  • 11 juillet 2016

    Les Jeux Eau’Lympides sont de retour

    Ce été, le CPIE Logne et Grand-Lieu reconduit les Jeux Eau’lympides sur son site de la (...)
  • 14 janvier 2016

    Panneaux routiers cours d’eau

    Les routes départementales de Loire Atlantique viennent d’être équipées de panneaux (...)